Une repasseuse... ( Art cousu, le projet fini )


Le Petit Chaperon Bleu s'agite donc depuis un moment, au sujet de ce fameux concours Thread & Needles, dont le sujet en lui-même laisse rêver : "art cousu". Alors cousons l'art !

Vous pouvez retrouver toutes les étapes ici : Le choix de l’œuvre, Les premiers détails, Le dessin préparatoire et la planche d'inspiration.

Aujourd'hui, et pour l'occasion, j'ai eu envie de détailler un peu plus, alors si vous êtes allergiques aux gros paragraphes, je vous jure , il y a des photos après :D





Donc, d'abord, j'ai choisi un tableau ( Les repasseuses de Marie Louise Petiet ).
Je voulais au début quelque chose de plus original, mais ce tableau me touche beaucoup, je l'ai vu en vrai il y a une dizaine d'année ( et je l'avais déjà trouvé très attirant ). Et puis j'aime ces coupes un peu flottantes, ces longues jupes amples, ces tissus fluides, cette atmosphère cotonneuse.

Dans ce tableau, j'aime particulièrement deux choses :
- le tissu du chemisier du personnage de dos
- la coupe du chemisier clair à droite, et la jupe ceinturée qui vient faire blouser le chemisier.

Je n'avais aucune envie de faire une copie stricte du tableau, j'avais envie de l'adapter à mes goûts, et je voulais coudre quelque chose de portable. J'ai donc décidé de me faire un chemisier relativement classique, en viscose bleu foncé à petits pois clairs, portable par exemple à un entretien, et une jupe longue, bouffante, à mettre pour aller danser.

J'ai pris un modèle Burda pour le haut, quasi pas modifié ( j'ai simplement ajouté des bracelets de manches et un pli creux dans le dos ).
Pour le bas, j'ai fait une jupe toute simple : un long rectangle froncé. Pour plus de confort, j'ai froncé uniquement le devant, posé la ceinture, et ensuite froncé avec un élastique passé dans la ceinture l'arrière de la jupe. Pour rappeler le haut, j'ai posé un galon "négatif" du tissu du chemisier à l'ourlet. 




Le chemisier est donc fait en viscose, tissu merveilleux à porter, délicieusement fluide et qui tombe super bien, mais AFFREUX à coudre : ça ne marque pas à la craie, ça glisse... bref, un peu d'énervement au moment de coudre, mais le rendu m'a réconciliée avec ma machine !
Le parement intérieur ainsi que le pied de col intérieur sont en lin contrastant ( la même couleur que les pois ), ce qui casse un peu le côté "chic" du chemisier.
J'ai posé 9 petits boutons nacrés ( le modèle en préconisait 7 seulement ).


J'ai eu envie de soigner mes deux pièces, alors j'ai fait toutes les finitions intérieures des deux pièces à la main, pour les coutures de montage mais aussi pour le rabat du pied de col ou de la ceinture.
Du temps, mais une satisfaction bien plus grande que si j'avais fait un simple surfil.



Pour rire, j'ai transposé "les repasseuses" au fer en fonte en "une repasseuse" presque moderne...




Alors voilà, au delà du concours, je suis bien contente du projet : maintenant que j'étudie l'art, ce genre de transpositions me plaît bien, me fait réfléchir.
Et puis, ça faisait longtemps que je voulais me faire un chemisier, pour avoir quelque chose à mettre dans des situations un peu formelles ( par exemple : entretien, réunion avec un ministre, tout ça... - note : non, le Petit Chaperon Bleu n'ira pas dîner avec un ministre, c'était une blague ! )



☁ ☁ ☁
modèle : * 110 du Burda n° 151 pour le haut
* maison pour le bas        
tissus : * haut : viscose ( Toto Rouen ) et lin de récup'
            * bas : récup' ( matière inconnue )                   
galon :  offert par ma maman 
boutons : récup'.


Merci à Camille et Francis pour les photos ! ☀

Vous aimerez aussi...

8 commentaires:

N'hésitez pas à laisser un petit mot =)