Telegramme d'Aubsson : le stage, part 1 !



En cette fin d'année universitaire, et dans le cadre de mes études d'histoire de l'art, j'ai eu l'occasion de faire un stage.
Enfin, deux stages.

Retour sur la première expérience... 

Aubusson, cité de la tapisserie (savoir-faire depuis peu classé au Patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'Unesco). 
Un musée, dans le cadre de la Cité Internationale de la Tapisserie et de l'Art tissé, où j'aurai passé trois semaines en juin, accueillie par l'équipe, entre montage d'exposition, inventaire, et diverses découvertes. 


une vue d'Aubusson : pierres claires, la Creuse qui coule lentement, une belle lumière... 

un exemple de "flûte" en bois (la navette du métier à tisser), ici avec de la soie et du fil métallique

le chantier du futur musée !

Dans le cadre sur stage, j'ai donc été amenée à découvrir plusieurs aspects du musée, à travailler avec différent-e-s acteur/ices du musée.

Notamment, j'ai pu participer au montage d'une exposition autour de l'eau à Felletin, petite ville proche d'Aubusson.

travail en cours pour le montage : 
les tapisseries sont accrochées grâce à du velcro à des tasseaux, eux-mêmes fixés au mur

L'autre partie importante de mon stage a été de participer à l'inventaire de collections de travaux d'élèves (arts graphiques mais surtout échantillons de tapisserie) de l'ancienne école d'arts décoratifs d'Aubusson. Il s'agit donc de nettoyer, de prendre en photos, de coudre un numéro d'inventaire (éventuellement d'enlever les agrafes des éléments agrafés, pour les coudre), de rentrer les infos dans un logiciel d'inventaire, et de ranger les pièces dans des boites appropriées.

l'opération couture du n° d'inventaire!

Parallèlement, j'ai eu la chance de pouvoir visiter un atelier de lissière, l'Atelier de la Lune, où j'ai pu voir un tissage en cours... 

Et endin, j'ai été accueillie une après-midi dans l'atelier de conservation-restauration de Susanne Bouret, pour un premier aperçu du métier, dans la bonne humeur !


une vue de l'atelier

Une belle expérience, donc, riche en découvertes, en diversité. 
Trois semaines très intenses, où je me suis fait une idée de la vie dans un musée, et où, surtout, j'ai été soutenue et encouragée par une équipe très enthousiaste et sympathique ! 



La prochaine étape : un télégramme de Valence, où je fais actuellement un stage chez une restauratrice textile... A suivre !

Vous aimerez aussi...

1 commentaires:

  1. je crois que je serais folle de découvrir tout cela! ça l'air super!!!!

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit mot =)